Votre Corps

Comment retrouver la vitalité après l’accouchement ?

femme qui va accoucher

Après un accouchement on vous parle de tonifier le périnée, appelé aussi plancher pelvien. Voici un passage de l’émission La maison des maternelles qui passe sur France 5. Il faut muscler son périnée tout au long de sa vie. N’ayez pas peur aussi de le dire, cela permet d’améliorer le plaisir lors de rapports sexuels. Et cela peut aussi être des boules de Geisha.

Pourquoi utiliser des boules de geisha après l’accouchement ?

Le périnée, aussi appelé plancher pelvien, se compose de trois couches de muscles. Fixé au niveau de l’os pelvien, il tapisse le bassin jusqu’au coccyx et assure le maintien des organes internes. Chez la femme, il s’agit de la vessie, de l’utérus et du rectum. Après l’accouchement, le périnée est fragilisé et manque de tonus aussi, pour éviter les fuites urinaires ou la descente d’organe, il est essentiel de le rééduquer. Pour cela, les boules de geisha peuvent être envisagées.

Les boules de geisha dans la rééducation du périnée

Si les boules de geisha sont à l’origine un jouet intime, celles-ci sont pourtant recommandées par les médecins aux jeunes mamans qui viennent d’accoucher. En effet, les boules de geisha offrent une rééducation efficace, mais tout en douceur. Lorsque les boules sont insérées dans le vagin, la patiente est en mesure d’effectuer une contraction autour d’elles, afin de muscler son périnée. D’autre part, il devient possible de se faire une image mentale de la zone à travailler, pour une rééducation dans de bonnes conditions.

Les boules de geisha peuvent être introduites dans le vagin tout au long de la journée. C’est ce que nous allons voir.

Nos conseils, pour bien utiliser les boules de geisha pour rééduquer le périnée

Les boules qui composent ce jouet intime contiennent chacune une boule plus petite ou un roulement à billes. Lorsque ces boules s’entrechoquent, elles engendrent une vibration à l’intérieur du vagin, entraînant ainsi une contraction réflexe du périnée. En plus de développer la conscience de son plancher pelvien, la femme enceinte rééduque ce muscle sans même s’en rendre compte ! Si cette rééducation est efficace, elle doit néanmoins faire l’objet d’un suivi par une sage-femme ou un kinésithérapeute.